Chargement

Biographie

Après avoir rendu hommage aux musiciens et compositeurs de la Belle Époque, tels que Sydney Bechet ou encore Duke Ellington, pour ne citer qu'eux, Vincent Peirani et Émile Parisien partent à la découverte du tango argentin.

De reprises de chants traditionnels (Carlos Gardel, Astor Piazzolla) en créations originales (Gubitsch, Peirani, Parisien), en passant par des relectures de thèmes tels que Temptation de Xavier Cugat et allant même jusqu'à une mélodie de Jelly Roll Morton, ces deux musiciens d'exception qui ne semblent former plus qu'un, tant les années passées ensemble ont magnifié leur collaboration, nous livrent avec ce nouveau répertoire leur interprétation de la musique de tango. Cette interprétation personnelle s'ancre dans les plus profondes traditions de cette musique populaire pour nous emmener, elle et nous, vers un ailleurs encore inexploré.

 

Vincent Peirani

Comme toutes les musiques populaires, le jazz est une musique de fortes personnalités. La reconnaissance internationale de l’accordéoniste Vincent Peirani repose sur cette qualité essentielle, fondamentale. Son charisme musical, son imaginaire hautement singulier, la conception de son art, fruits d’un parcours sans œillères, frappent très tôt tous les esprits. Après de brillantes études classiques (nombreuses récompenses internationales), sa plongée dans l’univers jazz se révèle en effet d’emblée marquée du sceau de la réussite jusqu’aux couronnements en 2014 et 2015 aux Victoires du jazz. Quel que soit le style, Vincent Peirani transforme tout ce qu’il touche en or : jazz bien sûr (outre ses propres projets, collaborations avec Daniel Humair, Michel Portal, entre autres), mais aussi chanson française (Sanseverino, Les Yeux Noirs), musiques de film (compositeur pour le film Barbara de Mathieu Amalric en 2017), etc. Et le public suit, car à chaque prestation il place ses auditeurs dans une situation où l’évidence musicale (reprises inventives de thèmes connus) se trouve équilibrée au bienheureux inattendu, le savant tutoyant toujours le populaire, ce qui est précisément l’art des grands.

Celui qui a renouvelé complètement le langage de l’accordéon depuis maintenant dix années est à présent un artiste incontournable, l’un de ceux dont la vision musicale cosmopolite et décomplexée, le sens inouï des croisements et des couleurs, lui permettent d’apporter cette touche magique si rare et si précieuse.

Emile Parisien

Emile Parisien est né en 1982. A partir de 1993, il fait partie de la première promotion du collège « Jazz » de Marciac, où il fait l’apprentissage de la musique auprès de musiciens confirmés comme Pierre Boussaguet, Guy Laffitte et Tonton Salut.

Au cours de ces années, Emile a la chance de côtoyer de grandes figures du jazz : Wynton Marsalis, Chris Mc Bride, Johnny Griffin ou Bobby Hutcherson lui donnent l’occasion de se produire auprès d’eux au festival de Marciac.

A partir de 1996, Emile Parisien approfondit cet enseignement au Conservatoire de Toulouse, où il étudie la musique classique et contemporaine, avec notamment Philippe Lecoq. En 2000, Emile Parisien s’installe à Paris. Depuis, il se produit en France et à l’étranger avec, entre autres, Daniel Humair, Michel Portal, Jean-Paul Celea, Jacky Terrasson, Claude Tchamitchian, Yaron Herman, Gueorgui Kornazov, Rémi Vignolo, Manu Codjia, Hervé Sellin, Christophe Wallemme, Paco Sery, Eric Serra, le Syndicate (Hommage à Joe Zawinul), Michael Wollny, Roberto Negro, Louis Sclavis, Jeff Mills …

En 2004, il participe à la création du spectacle HIP 11, mêlant jazz et danse hip-hop. Cette même année, il affirme son identité artistique en fondant avec Julien Touery (p), Sylvain Darrifourcq (d) et Ivan Gélugne (b), Emile Parisien Quartet. Inspiré par les compositeurs du 20ème siècle comme par John Coltrane, Wayne Shorter ou Ornette Coleman, ce quartet donne un caractère expressionniste à sa musique, où prime l’improvisation. Repoussant les limites du concret, le groupe atteint grâce à la complicité des musiciens une expression très personnelle et résolument moderne.

 

> > Et également disponible, sur demande, le projet Living Being


Videos

janvier 2020

Vincent Peirani
Living Being
Athanor - Scène Nationale
17/01/2020
Vincent Peirani
Living Being
Agora
28/01/2020

février 2020

Vincent Peirani
Living Being
Maison de la Culture d'Amiens
07/02/2020

mars 2020

Vincent Peirani
Living Being
La Baleine
20/03/2020
Vincent Peirani
Living Being
Théâtre Francis Planté
22/03/2020

avril 2020

Vincent Peirani
Jokers
Le Lieu Unique
02/04/2020
Vincent Peirani
Jokers
Espace Léonard de Vinci
04/04/2020
Vincent Peirani
Night Walker
Espace Carpeaux
28/04/2020

septembre 2020

Vincent Peirani
Living Being
Jazz sous les Pommiers
19/09/2020
Vincent Peirani
Living Being
Théâtre Francis Planté
24/09/2020

octobre 2020

Vincent Peirani
Jokers
Espace Léonard de Vinci
10/10/2020
Vincent Peirani
Jokers
La Sirène
14/10/2020
Vincent Peirani
Abrazo
Tourcoing Jazz Festival
16/10/2020
Vincent Peirani
Jokers
Le Lieu Unique
22/10/2020
Vincent Peirani
Abrazo
Théâtre des Bouffes du Nord
27/10/2020
Vincent Peirani
Abrazo
Théâtre des Bouffes du Nord
28/10/2020

novembre 2020

Vincent Peirani
Abrazo
JazzOnze+ Festival Lausanne
01/11/2020
Vincent Peirani
Abrazo
Jazz à l'Ouest
20/11/2020

décembre 2020

Vincent Peirani
Night Walker
La Baleine
10/12/2020