Chargement

Biographie

NOUVEL ALBUM (JANVIER 2022) : WAKING WORLD

Tout juste 20 ans après la sortie de Light For The People, l'album qui l'a présentée au public français, la chanteuse coréenne Youn Sun Nah publiera son nouvel opus intitulé Waking World à la fin du mois de janvier 2022, le premier dont elle a écrit l'ensemble des paroles et de la musique : 11 chansons fidèles aux différents univers de sa discographie, empruntant tantôt au jazz, à la pop, à la folk et aux musiques du monde et révélant de nouvelles dimensions cinématographique et poétique. Encore plus que sur ses précédents disques, le sillon de celui-ci est empreint de sa propre histoire.

Un répertoire inédit donc qu'elle revisitera sur scène avec un groupe qui l'est tout autant, avec une formation voix-basses-guitares-claviers. L’américain Brad Christopher Jones y croisera cordes et âmes avec les compatriotes Thomas Naïm et Tony Paeleman. Chacun sera équipé de son instrument dans sa version acoustique et de son pendant électrique, laissant présager que les changements de climats propres aux spectacles de Youn Sun Nah seront plus que jamais au rendez-vous!

 

YOUN SUN NAH

Youn Sun Nah est née et a grandi à Séoul dans une famille passionnée par la voix ; son père était chef de chœur et sa mère actrice de comédies musicales. Elle apprend le piano dans son enfance mais se consacre essentiellement à ses études générales jusqu’à ce qu’elle obtienne son diplôme de Lettres à l’Université de Konkuk en 1992.

L’année suivante, elle est invitée par le Korean Symphony Orchestra pour chanter des gospels. Elle fait alors ses premiers pas sur disque et sur scène. Suite à cette expérience, elle est remarquée et engagée dans des comédies musicales. Une carrière s’ouvre à elle mais elle n’est pas convaincue d’être sur la voie qui lui correspond. Elle décide finalement de retourner sur les bancs de l’école pour étudier la musique et le chant en profondeur.

Francophile, amatrice de chanson, elle vient à Paris durant l’automne 1995. Elle s’inscrit à l’Institut National de Musique de Beauvais, au Conservatoire Nadia et Lili Boulanger et au CIM, école de jazz et musiques actuelles. C’est dans cette école que se produit le déclic.

Au tournant des années 2000, elle fait ses premières tournées et glane des prix lors des concours organisés par les festivals de jazz. Le début d’une longue liste de distinctions qui sera ponctuée par une décoration de l’insigne de Chevalier des Arts et des Lettres remise par le Ministère de la Culture de la République Française en 2009 et par le Prix Sejong de la Culture décernée par le gouvernement Coréen en 2014.

Depuis son premier album Reflets paru en 2001 en Corée, jusqu’à Voyage en 2008, qui connaîtra une diffusion dans le monde entier, elle s’affirme petit à petit comme une étoile du jazz vocal.

C’est avec Same girl, publié en 2010, que sa carrière prend une dimension internationale. Cet album est un succès critique et commercial en Europe, tout particulièrement en France (disque d’or et prix de l’Académie du Jazz) et en Allemagne (Echo Jazz Award), ainsi qu’en Corée (Korean Music Award). Elle parcourt alors les plus grands festivals internationaux de jazz, parmi lesquels Montreux Jazz qui lui confie également la Présidence du Jury du concours Voix en 2013.

L’album Lento qui paraît en 2013 est également disque d’or en France et en Allemagne : il l’inscrit définitivement parmi les figures contemporaines du jazz.

Au fil des saisons, sa voix et sa personnalité marquent les esprits et touchent les cœurs aux quatre coins du globe. Entre 2009 et 2015, Youn Sun Nah donne environ 500 concerts dans le monde, pour la plupart à guichets fermés. Le 23 février 2014, elle fait escale à Sochi pour chanter durant la cérémonie de clôture des Jeux Olympiques d’hiver.

Le Théâtre National de Corée lui confie la direction artistique de l'édition 2015 du festival de musiques traditionnelles coréennes Yeowoorak. Elle programme et supervise pour cette occasion plusieurs créations entre musiciens coréens et internationaux.

En 2017, elle parcourt l’Europe, l’Amérique du Nord et la Corée avec son album She Moves On. Cette même année elle participe au concert mondial de la Journée Internationale du Jazz à La Havane, aux côtés notamment d’Herbie Hancock, Regina Carter, Esperanza Spalding et Antonio Sanchez.

2019 marque un nouveau tournant dans sa carrière : une signature chez Arts Music, division de Warner Music Group, et la sortie de son dixième album Immersion, suivi d’une nouvelle tournée internationale. Le 28 novembre elle est promue au rang d’Officier des Arts et des Lettres par le Ministère de la Culture de la République Française.

En décembre 2020, éloignée de la scène en raison crise sanitaire mondiale, elle assure la direction artistique et la réalisation de l’album Arirang : the name of Korean vol.8, dans lequel se rencontrent à distance des musiciens traditionnels coréens (Heo Yoon Jeong, Aram Lee...) et des jazzmen européens (Vincent Peirani, Andy Sheppard, Samuel Blaser...).

A partir de la fin du mois de janvier 2022, Youn Sun Nah revient sur scène avec un nouveau répertoire qui prendra également la forme d’un album intitulé Waking World (parution le 28 janvier 2022 sur le label Warner Music / Arts Music).


Videos

juillet 2022

Youn Sun Nah
Waking World
Gent Jazz Festival
16/07/2022
Youn Sun Nah
Waking World
Nice Jazz Festival
19/07/2022