Chargement

Biographie

NOUVEL ALBUM (FEVRIER 2024) : "VERMEILLES"

Madeleine Cazenave, Piano & Composition
Sylvain Didou, Contrebasse
Boris Louvet, Batterie

« Le rouge, c’est un océan. »
Michel Pastoureau

Fondé à la fin de l’année 2018 par la pianiste Madeleine Cazenave en compagnie du contrebassiste Sylvain Didou et du batteur Boris LouvetROUGE n’aura guère mis de temps à se faire une place de choix dans le paysage aussi riche que diversifié du nouveau jazz hexagonal.

Repéré et sélectionné par le dispositif Jazz Migration qui lui offre dès 2020 l’opportunité de tester in situ l’impact de ses compositions sur le public au fil d’une longue série de concerts, le jeune trio signe dans la foulée avec Derrière les paupières un premier disque aux allures de manifeste, qui aussitôt marque les esprits en déclinant les séductions toutes en nuances et variations d’une musique atmosphérique et ultra-sensitive cherchant à articuler une vraie quête de simplicité expressive tant sur le plan individuel que collectif avec une ambition formelle constante, empruntée autant à la tradition classique qu’au pop-folk contemporain.

En rejoignant aujourd’hui Label Bleu pour publier avec Vermeilles un second album aussi ambitieux que séduisant, ROUGE franchit un nouveau cap. Si l’on retrouve pour l’essentiel les mêmes ingrédients que dans Derrière les paupières le trio a incontestablement gagné en maturité et en maîtrise collective.

Agrémentant son discours résolument acoustique d’un recours subtil à l’électronique au gré d’arrangements collégiaux d’un grand raffinement où la moindre variation de couleurs, de textures ou de dynamiques participe d’un vrai travail de scénographie orchestrale redistribuant la place et le rôle de chaque instrument à l’intérieur d’une dramaturgie compositionnelle toujours différente, le trio développe en une série de compostions atmosphériques et ultra-mélodiques des sortes de tableaux-paysages aux formes évolutives saisissant à l’intérieur de cadres très précisément dessinés et définis les plus infimes variations d’humeurs de la formation.

Passant de morceaux pulsés de grooves cotonneux minimalistes empreints d’une sorte de mélancolie pop (FeuLouvesMove In) à des compositions hybrides aux mouvements contrastés laissant sourdre des références plus ou moins subliminales à la musique classique (GranitTempête) voire à la chanson (le très beau Strawberries in the Dark, interprété par la chanteuse folk britannique Kate Stables), ROUGE réaffirme ici avec force et talent la singularité de son univers en travaillant vers toujours plus d’épure les fondamentaux de sa musique à la fois contemplative et sensorielle, donnant constamment à entendre plus que ce qui est joué par une précision et une élégance d’écriture de tous les instants.


Videos