Skip to content

Lettuce

Depuis plus de 20 ans, Lettuce (littéralement « laitue »), a apporté un vent de fraîcheur au funk, croisant un son riche en groove avec un style et des rythmiques directement inspirés du hip-hop. Sur « Crush », leur quatrième album studio, le batteur Adam Ditch, les guitaristes Adam Smirnoff et Eric Krasno, le bassite Erick « Jesus » Coomes, le claviériste Neal Evans, le saxophoniste Ryan Zoidis et le trompettiste Eric Bloom poursuivent la droite route qui a fait la patte de Lettuce : un son puissant et débridé, prêt à prendre toute sa mesure sur scène pour des shows incendiaires.

Produit par Lettuce, co-produit, enregistré et mixé par Joel Hamilton au coeur de Brooklyn, au Studio G, le projet Crush a vu le jour lorsque le groupe sillonnait les routes, cherchant de nouvelles idées et les testant la plupart du temps en live. « Nous avons tous remarqué que notre musique a tendance à prendre des directions totalement différentes sur scène. Ce constat nous a poussé à saisir l’opportunité de ces explorations comme jamais nous ne l’avions fait. » explique Coomes qui à titre personnel évoque les grooves psychédéliques et le hip-hop des années 90 comme des influences majeures du groupe pour Crush. « Cet album reste fidèle à sa racine funk mais est résolument plus ouvert en terme de styles. »

Dans Crush, Lettuce développe un son kaléidoscopique entre beats hip-hop (« Oresteia »), envolées de guitare Zeppelin-esque (« Silverdome ») mais toujours avec une facilité sophistiquée et une puissante synergie. « Davantage encore que sur tous les disques que nous avons pu faire jusqu’à maintenant, cet album repose sur des grooves, des solos improvisés » souligne Krasno.

« Davantage encore que sur tous les autres disques que nous avons réalisés auparavant, cet album porte essentiellement sur les grooves et les solos improvisés », lance Krasno. « Au lieu de se dire ‘Là on a la mélodie, maintenant voilà un solo de guitare, une autre mélodie et là un solo de sax’ tout le monde agit sans vraiment se concerter. On est en mouvement pour créer un nouveau son, tous ensemble. » Ce sentiment d’unité et de cohésion qui imprègne Lettuce s’explique par l’amitié qui en en relie les membres depuis des années. 1992 pour être exact, lorsque l’amour partagé pour les légendes de la funk tels Earth, Wind & Fire, Tower of Power a réuni les fondateurs du groupe qui participaient à un programme d’été à la prestigieuse école de musique de Berklee, à Boston. En 1994, Lettuce commence à jouer dans les clubs locaux avant de rayonner dans toutes les villes du pays, puis dans le monde entier. Entre les deux premiers albums, Outta Here (2002) et Rage ! (2009) le groupe a trouvé un équilibre entre ses tournées et la participation à une foule d’autres projets dont le trio « Soulive ».

Ces dernières années, Lettuce a eu l’occasion de se produire sur des scènes de plus en plus grandes et ont gagné une réputation de groupe immanquable parmi les festivals. Crush porte en lui cette joie immaculée, cet amour de la performance live. « Cette énergie qui nous anime lorsque l’on s’apprête à monter sur scène, ce niveau d’excitation, tout cela se retrouve dans l’album. » remarque Deitch. « J’ai l’impression que le groupe monte en puissance, et c’est vraiment une très belle chose. »

Retrouvez Lettuce en tournée en 2017 !