Skip to content

Cécile McLorin Salvant

[English] [français]

La gagnante du Grammy Awards du meilleur album de jazz vocal en 2016, Cécile McLorin Salvant s’apprête à dévoiler son nouveau projet. Avec ce nouvel album Dream and Daggers annoncé pour fin septembre, son troisième sur Mack Avenue Records, la chanteuse franco-américaine poursuit son ascension fulgurante.

Considérée par Vanity Fair comme l’une des artistes qui fait bouger le monde du jazz, Cécile McLorin Salvant a commencé très jeune à bousculer cet univers. À 21 ans et sur les conseils de sa mère, elle participe au plus prestigieux concours de chant jazz du monde, le Thelonious Monk Competition. Pourtant inscrite de justesse, elle finit par l’emporter devant un jury subjugué par sa voix remarquable et sa capacité à habiter émotionnellement les chansons. C’est donc naturellement que le jury, composé de Dee Dee Bridgewater, Dianne Reeves, Kurt Elling, Patti Austin et Al Jarreau la choisit comme grande gagnante du concours, devenant ainsi la plus jeune lauréate de ce prestigieux prix.

En 2013, McLorin Salvant fait ses débuts chez Mack Avenue Records avec WomanChild . Son album très remarqué recevra par la suite une nomination aux Grammy Awards, le prix du « Meilleur album de Jazz vocal de l’année » décerné par NPR Music et trois nominations de la critique de Down Beats dans la catégorie «  Meilleur album jazz de l’année », « Meilleure vocaliste féminine », « Meilleur espoir féminin du Jazz ». Il finit finalement par remporter un Grammy Awards grâce à son deuxième album, For One To Love , paru en 2015 et sacré « Meilleur album Jazz de l’année ».

Présente dans plusieurs campagnes publicitaires pour « Chance » de la marque de luxe Chanel, la musique de McLorin Salvant fait également partie de la bande originale du film de HBO Bessie, basé sur l’histoire de la légendaire chanteuse de Blues, Bessie Smith.

Cécile a été l’invitée des festivals de Vienne, Ascona, Whitley Bay, Montauban, Foix...et de Wynton Marsalis au Lincoln Center de New York et au Symphony Center de Chicago ainsi qu’avec sa propre formation au Kennedy Center, Festival de Jazz Spoleto USA, Edinburgh Jazz and Blues, Festival de Jazz de Detroit, etc.