Skip to content

Accueil > Artistes > Hommage de la garde rapprochée

Hommage de la garde rapprochée

mardi 22 novembre 2016

2017 marquera les 10 ans de la disparition d’un monstre sacré du jazz, le claviériste Joe Zawinul. L’accordéoniste Vincent Peirani et son bînome saxophoniste Emile Parisien lui rendent un hommage fort à travers le projet « File Under Zawinul  »

Joe Zawinul, autrichien d’origine tzigane, est entré dans la légende dès la fin des années 60 en libérant dans le jazz les sonorités électriques de ses claviers. C’est aux côtés de Miles Davis (et notamment dans les sessions devenues cultes de « In A Silent Way » et « Bitches Brew ») puis de sa formation mythique, Weather Report, qu’il s’est imposé à l’avant-garde du jazz-rock, nourrissant son style de la fusion des genres et l’expérimentation des bruits.

Cet hommage rassemble, aux côtés de Vincent Peirani et Emile Parisien, d’anciens compagnons de route du claviériste tels Paco Sery et Linley Marthe respectivement batteur et bassiste de son dernier groupe « The Zawinul Syndicate », ou le percussionniste Mino Cinelu qui avait rejoint Weather Report sur les derniers albums du groupe. À cette formation de prestige viennent s’ajouter le chanteur et percussionniste marocain Aziz Samahoui, également partenaire de jeu de Joe pendant plus de 10 ans, le guitariste brésilien Munir Hossn et l’architecte sonore Tony Paeleman, au Fender Rhodes.

Du Brésil à la Méditerranée, en passant par l’Afrique de l’Ouest, pour finalement se retrouver en France, ces huit musiciens célèbrent la mémoire du pianiste virtuose au travers d’une ôde au métissage des cultures et des influences musicales. Un embarquement immédiat pour la planète Zawinul !

En tournée à partir de l’été 2017


Autres brèves