Skip to content

Accueil > Artistes > Escale en Colombie pour Guillaume Perret !

Escale en Colombie pour Guillaume Perret !

vendredi 3 mars 2017

Le saxophoniste Guillaume Perret explore aussi bien les sons que les continents. Pour son nouveau projet intitulé « Pacifico Electrico », il a posé ses (lourdes) valises en Colombie, pays qu’il a pu traverser lors de sa précédente tournée en Amérique du Sud.

Terre promise de la cumbia, de la salsa et du vallenato, la Colombie est un point de rencontre entre les traditions et rythmes indigènes, espagnols et africains. Ce mélange des cultures est cher à Guillaume Perret qui entretient le mouvement perpétuel du métissage dans sa musique. Sur ses tournées, il va à la rencontre des artistes locaux pour s’imprégner de leurs codes, leur feeling. Lorsqu’il les invite à partager la scène sur ses concerts, il s’en remet alors à la magie qui opère par l’écoute, la proposition, l’improvisation... Et souvent cela fait des étincelles ! La musique colombienne, traversée des brûlantes vibrations caribéennes, est le terrain idéal pour ce dialogue « en vivo ».

Pour porter « Pacifico Electrico », Guillaume a réuni un line up transatlantique. Trois colombiens d’une part avec Tato Marenco, originaire de la dynamique Barranquilla, multi-instrumentiste (flûte, clarinette, percussions), Esteban Copette, joueur de marimba traditionnel et chanteur, Julio Campo, percussionniste et chanteur, spécialiste des rythmes de la côte Pacifique. L’Amérique latine est également représentée par Minino Garay, batteur et percussionniste argentin installé en France. Cyril Moulas, guitariste électrique et vieux compagnon de route, ainsi que Linley Marthe, bassiste à l’énergie contagieuse dont le CV n’est plus à faire, viennent compléter ce groupe.

L’idée directrice de ce projet : mélanger, arranger et composer dans le style de la cumbia et des musiques du Pacifique avec l’approche personnelle, unique - et bien sûr électrique - de Guillaume Perret.


Autres brèves