Skip to content

Accueil > Artistes > Waxx Up : galette de cire, galette de son

Waxx Up : galette de cire, galette de son

mercredi 25 janvier 2017

2017 marque le grand retour discographique du pianiste Éric Legnini en leader : Waxx Up (sortie le 17 mars) apportera la touche finale à son triptyque consacré à la voix, après les albums The Vox (2011) et Sing Twice ! (2013)

Avec ce nouveau projet, Éric Legnini change de casquette, et de braquet : le pianiste émérite, serviteur du jazz depuis 25 ans, mute en producteur, attentif à la puissance d’une mélodie, à la classe d’une rythmique. Waxx Up  : une bonne baffle en pleine tête, à l’image du visuel qui orne la pochette ! Parce que de toutes les manières, c’est la cire noire, cette wax, qui a toujours été sa matière première et nourri sa musique. Tel est le diapason d’un album qui sonne comme une somme de 45-tours, des titres taillés pour des voix au pluriel par un digger patenté.

Sur Waxx Up , Éric Legnini convie son trio de choc (Franck Agulhon à la batterie et Daniel Romeo à la basse électrique), lui ajoute une section de cuivres et fait appel à un casting vocal cinq étoiles : Yael Naim, Charles X, Mathieu Boogaerts, Anaelle Potdevin, Michelle Willis, Hugh Coltman ou encore Natalie Williams.

Le premier single "Despair" , traversé de beats enivrants et de sonorités épurées, n’est pas sans rappeler le minimalisme du trio britannique The XX. L’atmosphère de ce titre se déploie autour de la voix pure et mélancolique de Yael Naim qui démontre ici toute sa maturité.

Waxx Up, disponible en CD et vinyle le 17 mars (Anteprima Productions / Musicast)

En tournée en 2017 avec un concert parisien le 5 avril au Flow.


Autres brèves